Comment choisir la batterie pour votre vélo électrique ?

Comment choisir la batterie pour votre vélo électrique ?

La performance d’un vélo électrique repose en partie sur la qualité de sa batterie. Donc, il faut la choisir avec soin compte tenu de son voltage, sa puissance, son intensité. Puis, il y a aussi la question : lequel choisir entre lithium, plomb et nickel ? Sans compter l’autonomie et la fiabilité du produit. Découvrez dans ces quelques lignes ce qu’il faut savoir à ce propos.

Voltage, puissance et capacité de la batterie 

Pour jouer son rôle principal, la batterie stocke de l’énergie de capacité différente d’un modèle à un autre. Exprimée en watt heure, cette capacité de stockage s’obtient par le produit du voltage, exprimé en volt (V) et de la capacité de la batterie, exprimée en ampère-heure (Ah). Plus, cette quantité est élevée, plus la batterie peut stocker un maximum d’énergie. Dans ce cas, elle tiendra longtemps.

batterie pour VAE

Cependant, la puissance de la batterie a une incidence sur son autonomie. D’une manière générale, elle est limitée à 250W sur un vélo à assistance électrique non débridé. Par contre, vous pouvez solliciter une puissance de 400W, voire 500W sur un vélo électrique débridé. Question tension, la batterie pour VAE indique généralement 24V, 36V ou 48V selon le modèle. Choisissez celle qui correspond à votre ancienne batterie.

Lithium, plomb et nickel : lequel choisir ?

Les batteries pour vélo électrique se déclinent en plusieurs types, sur lesquels repose leur durée de vie, leur poids et leur performance :

La batterie au plomb  

Celle-ci correspond à une batterie d’entrée de gamme au vu de ses performances. En effet, la batterie au plomb possède la plus courte durée de vie, estimée à 400 cycles. Elle craint le froid, sans compter que sa taille s’avère plus encombrante. Proportionnellement à cela, les modèles au plomb sont lourds. Par contre, ils ont l’avantage d’être moins sensibles à l’effet mémoire.

La batterie au nickel

Avec ses 500 cycles, ce modèle dure plus longtemps que le premier. Il semble plus léger et accumule plus de puissance. Pourtant, il coute plus cher et est sujet à l’effet mémoire et l’autodécharge. C’est pourquoi les utilisateurs privilégient globalement leur petite sœur : la batterie lithium.

La batterie au lithium

batterie au lithium pour VAE

Elle domine le marché actuel, compte tenu de son efficacité, ainsi que son poids léger de 2 à 3 kg sur la balance. Qui plus est, sa durée de vie s’élève à 1200 cycles, soit le double voire le triple de ses confrères. D’ailleurs, la batterie lithium n’est pas uniquement réservée aux VAE. Elle se voit aussi utilisée sur les smartphones et les ordinateurs portables.

Comment choisir une batterie à haute autonomie ?

À l’achat de votre batterie pour vélo électrique, vérifiez bien sa date de fabrication. Ces produits tendent à perdre leur performance, à force d’être inactifs depuis des années. Ensuite, assurez-vous d’avoir un bon « casing ». Il s’agit du boitier qui enveloppe l’ensemble de la batterie en vue de la préserver. Il se doit d’assurer une étanchéité parfaite à l’eau et la poussière. Sur ce, tenez-vous à l’indice IP54 de la norme IEC 60529 (plus d’informations sur Doctibike.com ).

Pour le reste, la durée de vie de la batterie repose sur le cycle de charge et décharge. Naturellement, n’importe qui vous conseillera de vous tourner vers les modèles offrant la valeur la plus élevée. Toutefois, cette référence n’est pas forcément indicative. Il faut aussi penser au stockage et à l’usage que vous faites de la batterie. Quoi qu’il soit, le fabricant propose souvent une garantie de 6 à 2 ans.