Réglementation de l’utilisation de la trottinette électrique à Lyon

Réglementation de l’utilisation de la trottinette électrique à Lyon

La trottinette électrique est un engin utilisé comme moyen de déplacement dans certains pays du monde. En France, plus précisément à Lyon, elle fait partie de la catégorie des moyens de transports individuels. Son usage est très prisé, mais il est fait de manière anarchique.

Dans le but de fluidifier la circulation et de participer à la beauté de la ville, la mairie de Lyon a décidé d’assujettir son utilisation à des règles juridiques bien définies. Cet article expliquera de quoi sont constituées ces différentes règles.

Trois trottinettes en stationnement

Les règles relatives aux trottinettes électriques et à leur stationnement à Lyon

La plupart du temps, dans toute la ville de Lyon, les trottinettes sont garées à n’importe quel endroit. Ce qui cause parfois des désagréments et altère la belle vue qu’offre cette ville. Ainsi, pour remédier à cela, les responsables de la ville ont aménagé de nombreux espaces dans plusieurs quartiers pour uniquement le stationnement des trottinettes. Ils interdisent alors de stationner les trottinettes n’importe comment. Ces places prévues peuvent contenir jusqu’à 2000 trottinettes électriques chacune.

La loi prévoit également que les utilisateurs de ce type de moyen de transport ne doivent pas emprunter n’importe quel trajet. Ils doivent ainsi prendre par les routes réservées à cet effet. De plus, ils sont tenus de respecter le Code de la route, c’est-à-dire les feux routiers et les panneaux de signalisation. Aussi, les trottinettes électriques utilisées doivent être immatriculées. Pour ce faire, elles doivent être déclarées à l’organisme préfectoral de la ville.

D’autre part, la loi interdit également aux utilisateurs des trottinettes de dépasser une vitesse supérieure à 25 km/heure. Toute trottinette doit être équipée d’un système de freinage automatique, et d’un système d’éclairage la nuit. En outre, une amende de 1500 € en plus d’une saisie de l’engin frappera tout utilisateur de trottinette qui excèdera la vitesse maximale prévue par la loi. Celui dont la trottinette n’aura ni frein ni système pour éclairer la nuit son véhicule doit verser une amende de 35 €.

Par ailleurs, la loi lyonnaise prévoit un âge minimum de 12 ans pour conduire une trottinette. Ainsi, une amende de 35 € est prévue pour toute personne qui va à l’encontre de cette règle.

La police de la municipalité de Lyon met tout en œuvre pour que ces règles soient respectées par tous les habitants de la ville. Plusieurs patrouilles sont effectuées sur des journées entières chaque semaine afin d’imprimer ces dispositions dans le quotidien des Lyonnais.

Des séances de sensibilisation sont opérées dans toute la ville par des équipes spécialisées afin de corriger les pratiques de stationnement anarchique des trottinettes sur les routes publiques.

4 trottinettes électriques en stationnement

Les règles relatives aux nombres de trottinettes électriques dans la ville de Lyon

Ici, les responsables municipaux visent à réduire le nombre de fournisseurs de trottinettes électriques. La loi LOM vient les aider dans cette tâche. Elle leur donne la possibilité de choisir désormais les entreprises de trottinettes pouvant désormais alimenter leur ville. Ainsi, Lyon qui était à 4 fournisseurs va se retrouver à 2 dans son ensemble. Chaque entreprise ne devra fournir que 2000 trottinettes chacune. Ce qui implique que leur nombre qui était de 7000 sera réduit à 4000 maximum dans tout Lyon.